Maison

Quels sont les dangers de la chenille processionnaire pour l’homme ?

La chenille processionnaire est une larve de papillon de nuit en forme de vers avec des poils de part et d’autre. On en retrouve principalement deux types : la chenille de chêne et la chenille de pin. La première éclore dès le mois d’octobre et on la retrouve jusqu’au mois de mars. La chenille de pin par contre apparaît en avril et déserte le nid en juin pour se reproduire. Dans cet article, nous aborderons les dangers de cette espèce, comment prévenir le contact et que faire en cas de contact. 

Les dangers de la chenille processionnaire pour l’homme

La chenille processionnaire possède des poils microscopiques qui se volatilisent au contact de l’air. Ces poils contiennent de la thaumétopoéine, une protéine avec des propriétés urticantes sur l’homme. De ce fait, les poils volatiles de la larve de papillon lorsqu’elles se posent sur les muqueuses et la peau provoquent diverses réactions. Il s’agit notamment des : 

  • Œdèmes (internes et externes) ;
  • Boutons ;
  • Conjonctivites ;
  • Démangeaisons ;
  • Rougeurs ;
  • Maux de gorge ;
  • Éruptions cutanées ;

Pour des cas plus graves, le contact de l’homme avec la chenille processionnaire provoque des : 

  • Chocs anaphylactiques ;
  • Décollements de rétine ;
  • Difficultés respiratoires ;
  • Etc.

Toutefois, il faut garder à l’esprit que la larve processionnaire reste dangereuse pour l’homme même lorsqu’elle est morte. Pour cela, vous devez éviter de la toucher même dans cet état et faire plutôt appel à un spécialiste en traitement de chenille sur https://www.soluty.com/entreprise-traitement-chenilles-processionnaires

Comment prévenir le contact avec la chenille processionnaire ?

Au regard des nombreux dangers que présente la chenille processionnaire pour l’homme, vous voudriez certainement savoir comment éviter d’être en contact avec cette larve. Tout d’abord, lorsque vous remarquez un nid dans votre maison ou entourage immédiat, vous devez éviter d’y toucher. Faites simplement appel aux professionnels en désinsectisation pour le traitement de chenille

Lorsque vous envisagez de faire des balades en forêt, pensez à porter des vêtements couvrants pour éviter d’exposer votre peau à un éventuel contact. Au cours de vos promenades dans la nature, évitez de vous frotter les yeux puisqu’en cas d’exposition, vous les mettrez en danger. 

Si votre habitation est à proximité des arbres tels que le chêne et le pin, évitez par-dessus tout de sécher votre linge dehors. 

Que faire en cas de contact ?

En cas de contact avec la chenille de pin ou la chenille de chêne, il est possible de limiter, voire éliminer les effets. Pour cela, le premier réflexe à avoir est de se débarrasser de la larve lorsque celle-ci est visible en se protégeant les mains. Ensuite, vous devez laver soigneusement la zone concernée à l’aide du savon et de l’eau. Lorsque vous n’arrivez pas à identifier avec précision la zone, vous devez prendre une douche générale à grande eau. Pour vous assurer d’éviter complètement les symptômes allergiques dans le long terme, vous devez penser à consulter un médecin pour un traitement antihistaminique. 

Par ailleurs, lorsque le contact est fait avec les yeux, la bouche, les voies respiratoires, vous devez vous rendre en toute urgence à l’hôpital. Vous y recevrez des soins appropriés.